Et moi… et moi!

La jeunesse a coutume de dire « on ne choisit pas ses parents ».

Laissons aux parents le droit de dire « on ne choisit pas ses enfants ».

On peut les aimer sans rien y comprendre, la Nature vous a joué un tour à sa façon. Faut faire avec.

C’est la joyeuse philosophie de Joséphine à l’égard de sa fille Marie : elle sautera allègrement une génération pour retrouver avec son petit-fils Guillaume la complicité du rire.